Le président du parti "Sawt Echaab", Lamine Asmani a appelé, samedi à Khenchela, les citoyens à une participation "massive" au référendum sur la révision de la Constitution le 1er novembre 2020.

Dans le cadre de la campagne référendaire, organisée sous le slogan "Novembre 1954: la libération, Novembre 2020: le changement", M. Asmani a déclaré, lors d'une rencontre avec les militants de son parti et des citoyens à la maison de culture Ali Souaihi, que les Algériens sont appelés à choisir "ce qu'ils jugent utile pour le pays" à travers la participation "massive" au vote le jour du référendum.

Après avoir rappelé que le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune s'est engagé à édifier l'Algérie nouvelle, le président du parti a souligné que "cet objectif exige une nouvelle constitution devant contribuer à l'édification de l'Algérie nouvelle, une Algérie libérée des mentalités et des pratiques du passé".

M. Asmani a indiqué que sa formation politique avait procédé à une extrapolation du projet de la révision constitutionnelle à travers lequel elle a déduit plusieurs avantages, en dépit de quelques inconvénients.

A ce propos, il a fait savoir que les membres du conseil national du parti ont contribué à l'explication de la révision constitutionnelle sans pour autant exercer aucune influence sur les avis des citoyens auxquels il a lancé un appel à ne pas manquer l'occasion pour s'exprimer le 1er novembre 2020.

Au terme de sa réunion, le président du parti "Sawt Echaab" a appelé les jeunes en particulier à voter le 1er novembre prochain à l'effet de faire prévaloir l'intérêt suprême du pays et d'adhérer à l'action politique, tout en rejetant la politique de la chaise vide qui a, selon lui, rabaissé le niveau du discours politique dans le passé.

Le président du parti a rendu un hommage à Abdelkader Bourmada et Ramdane Benzidane, deux moudjahidine parmi ceux qui ont déclenché la glorieuse guerre de libération dans la wilaya de Khenchela le 1er Novembre 1954.

Pin It