Le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire a présidé, ce samedi 25 août 2018, la cérémonie de passation de pouvoir et l'installation officielle du Général-Major Meftah Souab dans les fonctions de Commandant de Le Général de Corps d'Armée a observé un moment de recueillement sur l'âme du défunt Moudjahid « Boudjnane Ahmed » dit « Si Abbes », dont le nom est porté par le siège de la Région, où il a déposé une gerbe de fleurs devant la stèle commémorant sa mémoire et a récité la Fatiha sur son âme et sur celles des vaillants Chouhada.

Ensuite et devant les carrés de formations alignées à la place d'armes, Monsieur le Général de Corps d'Armée a annoncé l'installation officielle du Général-Major Meftah Souab, nouveau Commandant de la Région, et lui a remis l'emblème national: « Au nom de son Excellence, le Président de la République, Chef Suprême des Forces Armées, Ministre de la Défense Nationale et conformément au Décret Présidentiel du 16 août 2018, j'installe officiellement, en ce jour, le Général-Major Meftah Souab, Commandant de la 2ème Région Militaire, en succession au Général-Major Saïd Bey». Après l'approbation du Procès-verbal de la passation de pouvoir, Monsieur le Général de Corps d'Armée a tenu une rencontre avec le Commandement et les cadres de la Région, où il a prononcé une allocution, diffusée via visioconférence, à l'ensemble des unités des 2ème et 3ème Régions Militaires, dans laquelle il a rappelé les grands efforts consentis, sans cesse, dans le développement et la modernisation de toutes les composantes de l'Armée Nationale Populaire : « L'objectif dont je veille à la réalisation et à la concrétisation sur le terrain, au niveau de cette Région Militaire, voire au niveau de l'ensemble des composantes de l'Armée Nationale Populaire, dans toutes ses structures et organes opérationnels ainsi que son appareil de formation, requiert un effort colossal et un travail laborieux et rationnel, fournis par tous et sans exception, chacun dans le cadre de ses responsabilités de commandement et de gestion, et dans les limites de ses compétences fonctionnelles et professionnelles, ainsi que dans son domaine de spécialité tant sur les plans technique, scientifique et cognitif, que pour l'aspect de sensibilisation.  Avec cet esprit, cette conduite et ces compétences, nos Forces Armées pourront mener à bien leurs missions et continueront le parcours de modernisation et de développement de leurs différentes composantes, comme elles veilleront en permanence à se tenir dans un parfait état-prêt opérationnel pour faire face à tout imprévu, en veillant à une adéquation optimale du bon emploi et exploitation en termes de moyens humains, de matériels et d'armements mis à disposition, et à une parfaite adaptation avec la nature des défis et menaces pouvant survenir. Des objectifs dont l'aboutissement total est un impératif inévitable».

Pin It