Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a reçu ce lundi à Alger, le ministre brésilien des Relations extérieures, Aloysio Nunes Ferreira Filho, qui effectue une visite de travail en Algérie, indique un communiqué des services du Premier ministre. L'audience s'est déroulée en présence du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel. Le chef de la diplomatie brésilienne a entamé dimanche une visite de travail de trois jours en Algérie, à l'invitation de M. Messahel, durant laquelle il participera à la réunion du Dialogue algéro-brésilien.

Cette visite sera aussi une occasion, pour les deux pays d'examiner "les possibilités de renforcement des dispositifs de coopérations existantes et la prospection de nouvelles opportunités d'investissements et de partenariat mutuellement bénéfique". Elle permettra également à l'Algérie et au Brésil de poursuivre "la concertation et la coordination de leurs positions respectives tant sur les questions internationales et régionales d'intérêt commun".

Dans le cadre de la poursuite de la coopération entre les deux pays, les travaux de la réunion algéro-brésilienne, inscrite dans le cadre de la visite du ministre brésilien des Relations extérieures, ont débuté ce lundi matin à Alger sous la coprésidence du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel et son homologue brésilien. Le chef de la diplomatie brésilienne est en visite de travail en Algérie pour prendre part à la réunion de travail algéro-brésilienne, à l'invitation de M. Messahel. Une première réunion de travail algéro-brésilienne s'est tenue en octobre 2015 à Alger. L`accord portant sa création a été signé lors de la 4ème session de la commission mixte intergouvernementale, qui s'est déroulée à Brasilia le 19 juillet 2010. Cette première réunion a été consacrée à la mise en place des mécanismes susceptibles d'impulser et d'intensifier le dialogue stratégique algéro-brésilien. Elle a été également l'occasion de discuter de l'état des relations bilatérales et les perspectives de leur raffermissement, à travers notamment, la mise en place de programmes, de projets et d`initiatives de partenariat, mutuellement bénéfiques dans tous les domaines. L'Algérie et le Brésil s'étaient engagés à œuvrer au renforcement des relations économiques et à leur diversification et à la consolidation du cadre juridique existant entre les deux pays, selon un communiqué conjoint. Ils s'étaient également engagés à encourager le développement de la coopération et des échanges bilatéraux dans les domaines de l`énergie, de la santé, du commerce, des travaux publics, de l`agriculture, du développement social, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Pin It