Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazgui, a indiqué que  «l’Etat a accordé la priorité voulue à l’agriculture, notamment à la faveur de la loi de finances de l’exercice 2018», précisant qu’une superficie globale de 50.000 hectares a été attribuée aux postulants et investisseurs dans le cadre de l’accession à la propriété foncière agricole.

M. Bouazgui a jugé nécessaire et urgent de redoubler d’efforts pour assainir le foncier agricole. Il a précisé qu’«un large dispositif réglementaire liés à ce volet existe». En visite samedi à Laghouat, le ministre rappellera que l’assainissement du foncier agricole est la seule façon pour créer un «développement véritable, homogène et durable». Par ailleurs, le ministre explique «qu’une décision interministérielle vient d’être promulguée pour prendre en charge les questions entravant la maitrise du foncier agricole. Il n’est pas possible d’assurer l’agriculteur, ni la production, ni d’arrêter une stratégie à long terme, sans une maitrise du foncier». Le ministre a relevé que la wilaya de Laghouat se place à la 28ème position à l’échelle nationale en termes de production agricole, d’une valeur globale de 56 milliards DA, réalisée par plus de 28.451 travailleurs recensés par le secteur de l’agriculture. Selon les explications fournies à la délégation ministérielle, la wilaya de Laghouat assure une production de 291.989 quintaux de céréales, dont 120.000 QX de blés dur et tendre, le reste d’orge, en hausse croissante, sachant que la moisson céréalière de 1999 ne dépassait pas les 42.000 QX. La wilaya produit également près de 264.000 QX de viandes rouges et une production annuelle de 24 millions de litres de lait. Cette wilaya s’est vue accorder, au titre des deux derniers programmes quinquennaux de développement, 19 projets de développement, d’un montant d’investissement de 5,8 milliards DA, destinés notamment à l’électrification, l’ouverture de pistes agricoles et le développement de la production. Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazgui, poursuit sa visite en inspectant une série de projets et d’installations relevant de son secteur à travers les communes de Sebgueg, Aflou, Oued-Morra et Tadjemout. A.M.

Pin It