Imprimer

Le ministère de la Justice a démenti, dimanche, dans un communiqué, l'information relayée par un journal électronique selon laquelle le chef de l'Etat aurait mis fin aux fonctions du (SG) du DGRH du ministère de la Justice.

Affirmant que cette information "est infondée". "Le magistrat, à l'origine de cette information, est mû par des intentions malveillantes. Avec une telle attitude contraire aux règles élémentaires de déontologie, il tente de semer le doute chez ses collègues, en adoptant un comportement indigne d'un magistrat", conclut le communiqué.