Image associéeLe ministère de l’agriculture du développement rural et de la pêche (MADRP) ambitionne de planter, au titre du programme national de reboisement, un total de 43 millions d’arbres forestiers toutes espèces confondues, a annoncé vendredi à Blida, le ministre Cherif Omari.

 M.Omari, qui a procédé, en compagnie du ministre de la jeunesse et des sports Raouf Bernaoui, au lancement officiel à partir des hauteurs du parc national de Chréa, du programme national de reboisement, a indiqué, dans une déclaration la presse que ce programme de plantation touchera les 48 wilayas, notamment celles frontalières afin de protéger certaines infrastructures tels que les aéroports, les routes et les structures militaires. Vu l’importance écologique, économique, sociale et même sanitaire, que revêt ce programme national de reboisement placé sous le signe "un arbre pour chaque citoyen", dont le lancement officiel a coïncidé avec la célébration de la journée nationale de l’arbre (25 octobre), "l’Etat veillera à sa réussite", a rassuré le ministre de l’Agriculture, rappelant les instructions données par le premier ministre lors du dernier conseil des ministres, pour assurer le soutien humain et matériel nécessaires à même de garantir la pérennité de ce programme. M.Omari a souligné les objectifs et les impacts de ce programme qui permettra "le renouvellement du couvert végétal détruit par les incendies , en particulier la réhabilitation et la reconstitution du Barrage vert, un projet ayant toujours bénéficié d’un grand intérêt et du soutien de l’Etat". Ce programme national de reboisement lancé vendredi, cible les espaces forestiers mais aussi les espaces verts dans les villes, a précisé le ministre qui a lancé un appel au mouvement associatif activant dans le domaine de la protection de l’environnement ainsi que les citoyens à s’impliquer dans cette démarche qui a pour objectif la protection et la préservation de la richesse et du patrimoine forestier de l’Algérie. Un appel a été également lancé par le ministre en direction des opérateurs économiques pour accompagner et soutenir ce programme. un appel qui a déjà trouvé un écho favorable auprès d’un investisseur de Blida qui a promis de fournir les moyens matériels pour sa concrétisation dans cette wilaya. Une étude qui a pour but de définir les espèces d’arbres forestiers adaptées aux spécificités des différents massifs à travers le territoire national, a été réalisée afin de garantir la réussite de futures plantations qui seront réalisées dans le cadre de ce programme qui bénéficie en plus d’un suivi technique par des spécialistes, a souligné le ministre. M.Omari a, par ailleurs, exhorté le ministère des affaires religieuses et des wakfs à travers les prêches du vendredi, à participer à la campagne de sensibilisation qui sera lancée en direction des citoyens afin de les inciter à prendre part au reboisement . Pour sa part, le ministre de la jeunesse et des sports, Raouf Bernaoui, a souligné l’intérêt et le soutien qu’accorde son département à ce programme national de reboisement qui aura des retombées positives sur son secteur vu que les sportifs représentent l’une des franges les plus attachées à la nature, assurant que la participation de personnalités sportives populaires, aux opérations de reboisement incitera les citoyens et notamment les jeunes et les enfants à y prendre part. A ce titre les deux champions Salima Souakri choisie comme ambassadrice de ce programme national de reboisement et Toufik Makhloufi, qui ont participé à l’opération de reboisement au parc national de Chréa, ont invité les familles à contribuer à cette démarche qui garantira l’avenir de générations futures. L’opération de plantation lancée officiellement par les deux ministres, a porté sur la mise en terre, au niveau du parc national de Chréa, d’un total de 2000 plants de cèdre de l’Atlas, considéré comme arbre symbole de ce parc où il occupe une superficie de 1700 ha. La journée a été marquée par une très forte participation d’associations et de citoyens.

 

Pin It