Par : K. B. 

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zâalane, et le ministre de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche, Abdelkader Bouazghi, ont co-présidé ce lundi une réunion de travail et de coordination. A l'ordre du jour de la réunion, la mise en place des conditions pour le lancement du projet de chemin de fer reliant Annaba à Djebel El Onk, dans la wilaya de Tebessa, sur une distance de 388 kms.

Selon le communiqué du ministère des Travaux publics, le projet en question entre dans le cadre de la préparation du terrain à l’exploitation du phosphate et le développement des industries pétrochimiques, tel qu’énoncé dans le programme de son excellence le président de la République. A l’issue de la réunion, les responsables des deux secteurs se sont engagés à coordonner leurs efforts et à prendre les mesures nécessaires afin de libérer le tracée pour cette ligne ferroviaire au titre du service public et d’accélérer les procédures légales à cet effet. Les secrétaires généraux des wilayas d’Annaba, Tarf, Guelma, Souk Ahras et Tebessa, les conservateurs des forêts, les directeurs des services agricoles des wilayas en question ont pris part à cette réunion aux côtés des cadres des deux ministères engagés dans cette opération et des et des représentants de l’Agence nationale des études et suivi et réalisation des investissements ferroviaires (Anesrif). 

Pin It