Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboube a réitéré, mardi, sa fidélité au serment des chouhada de l'Algérie et sa promesse de récupérer "notre mémoire et les restes mortuaires de nos chouhada, conservés par l'ancien colonisateur".

"En cette glorieuse et mémorable journée des valeureux chouhada de l'Algérie, je réitère mon engagement et ma fidélité à leur message et ma promesse de récupérer notre mémoire et les restes mortuaires de nos chouhada conservés par l'ancien colonisateur, les chouhada des révoltes populaires qui ont ouvert la voie à la Glorieuse Révolution du 1er Novembre", a tweeté le Président Tebboune à l'occasion de la commémoration de la Journée nationale du Chahid (18 février). Le Président de la République a affirmé, dans un message lu en son nom par le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit, Tayeb Zitouni, à Saïda qui a abrité les festivités officielles de la Journée nationale du chahid, que "l'évocation des héroïques et valeureux chouhada nous interpelle sur leur lutte acharnée pour la préservation de l'identité nationale contre toutes les politiques visant la christianisation et la francisation du peuple et de la terre d'Algérie, pour former, aujourd'hui, un rempart contre toutes les tentatives récurrentes la visant à travers des manoeuvres externes et internes, et être ainsi à la hauteur de leur confiance". Partant, nous devons mobiliser nos efforts et renforcer notre détermination pour l'édification de l'Algérie rêvée par nos glorieux chouhada, a soutenu le chef de l'Etat, appelant à avoir en point de mire "leur serment à réaliser le rêve, qui était le leur et qui est celui des générations à venir, à savoir l'édification de l'Etat national fort, prospère, juste et respecté". "Par fidélité aux sacrifices des chouhada, grâce auxquels nous vivons librement, nous leur faisant le serment de ne point renoncer à la responsabilisation de l'ancien colonisateur pour récupérer notre mémoire et les restes mortuaires de nos chouhada, les chouhada des révoltes populaires qui ont ouvert la voie à la Glorieuse Révolution vde 1er Novembre", a réitéré le Président de la République.

Pin It