Le Monde:
Une double explosion a frappé la capitale du Liban, mardi 4 août en fin de journée, faisant au moins 113 morts et 4 000 blessés, selon un bilan récent du ministère de la santé. Mercredi, des dizaines de personnes étaient encore portées disparues.

  • L’effet de souffle – semblable à un séisme de magnitude 3,3 – a détruit de très nombreux bâtiments sur le port et en a sévèrement endommagé d’autres sur des kilomètres à la ronde. Selon le gouverneur de Beyrouth, 300 000 habitants de la capitale se retrouvent sans domicile.
  • Un incident dans un bâtiment contenant une cargaison de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium serait à l’origine de la double explosion, ont déclaré les autorités libanaises.
  • Trois jours de deuil national ont été décrétés par le premier ministre, qui a promis que les responsables de la catastrophe devront « rendre des comptes ». De nombreux pays ont proposé de l’aide au Liban, notamment la France, qui envoie mercredi plusieurs tonnes de matériel sanitaire et des équipes de secours. Emmanuel Macron doit se rendre sur place jeudi.

    Ce drame survient alors que le Liban connaît sa pire crise économique depuis des décennies, marquée par une dépréciation inédite de sa monnaie, une hyperinflation, des licenciements massifs et des restrictions bancaires drastiques.

Pin It