L'ambassadeur de l'Union européenne (UE) en Algérie, John O'Rourke, a mis en exergue mercredi le rôle de l'Algérie dans le règlement de la situation en Libye, soulignant notamment "l'habilité et la détermination avec laquelle agit Alger diplomatiquement en vue de trouver une issue à la crise" dans ce pays.

"Nous voyons l'habilité et la détermination avec laquelle agit l'Algérie diplomatiquement pour trouver une issue à la crise en Libye et éviter une escalade", a déclaré M. O'Rouke lors d'une rencontre avec les représentants des médias à Alger. Abordant à la même occasion la position de l'UE par rapport à la situation en Libye, M .O' Rourke a indiqué que "l'UE se rallie derrière la position des Nations-unies", qui oeuvrent pour une solution pacifique et diplomatique. Interrogé, par ailleurs, sur la position de l'UE en ce qui concerne le conflit au Sahara occidental, l'ambassadeur O'Rourke a souligné que l'UE soutient le processus onusien et les résolution des Nations unies. "La position de l'Union européenne est tout à fait claire à ce sujet", a-t-il ajouté dans le même contexte. Répondant à une question sur l'aide que pourrait apporter l'UE pour le rapatriement des "avoirs et des biens spoliés transférés vers des pays européens", l'ambassadeur a signifié que cela est  "extrêmement difficile". "Les Etats de l'UE n'ont pas la main mise sur les comptes des personnes suspectées", a noté M. O'Rourke, rappelant que la Tunisie avait initié au lendemain de la révolution de 2011 la même démarche mais, a-t-il indiqué, "sans résultats". Il a également précisé que les biens spoliés se trouvant dans les pays de l'UE "peuvent être imputés à des transactions frauduleuses".

Pin It