Au lendemain du naufrage d'une embarcation avec près de 250 personnes –  dont 145 ont été secourues et 110 portées disparues –  62 corps de migrants ont été repêchés, ont annoncé vendredi 26 juillet les secours libyens, rapporte France 24.

Les secours libyens ont annoncé, vendredi, avoir repêché 62 cadavres de migrants, sur les 110 portés disparus après le naufrage de leur embarcation au large de Khoms. Les opérations pour récupérer les corps doivent se poursuivre durant 24 heures. Alors que les gardes-côtes libyens annoncent un nombre de 155 migrants clandestins qui ont péri suite au naufrage de leur bateau au large de la ville d'Al Khoms à 120 km à l'est Tripoli. La même source, citée par les médias libyens, a fait état du sauvetage de 134 migrants de nationalités africaines et arabes. "Il s'agit de la pire tragédie en Méditerranée en 2019", a déploré le Haut-commissaire de l'ONU pour les réfugiés (HCR), Filippo Grandi, sur Twitter. La chargée de la communication au bureau de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) en Libye, Safa Msehli, a affirmé jeudi que le naufrage était survenu au large de la ville libyenne de Khoms, à 120 km à l'est de la capitale Tripoli. Selon elle, 145 migrants "ont été secourus" par les garde-côtes libyens et ramenés vers Khoms. Certains survivants ont raconté que leur bateau avait coulé et qu'il y avait encore à bord quelque 150 migrants, a-t-elle ajouté. Pour le porte-parole de la marine libyenne, le général Ayoub Kacem, "134 migrants ont été secourus et un corps repêché, alors que 115 migrants sont portés disparus", précisant dans un communiqué relayé par des médias, qu'une embarcation en bois transportant environ 250 migrants clandestins, dont des femmes et des enfants, "a fait naufrage à moins de 5 milles marins de la côte selon les témoignages de migrants rescapés".

Pin It