Des cheikhs de zaouïa et des écoles coraniques ont salué, mardi, à Mostaganem, le document constitutionnel présenté au référendum populaire ce 1er novembre, comme ils ont appelé les citoyens à une participation massive à ce rendez-vous national pour mettre en place une base solide dans l'édifice de l’Algérie nouvelle.

Des cheikhs de zaouïas et des écoles coraniques, réunis en marge de la 22ème Semaine nationale du Coran, organisée à Mostaganem, ont souligné dans un communiqué dont une copie a été remise à l’APS que «le 1er novembre intervient cette année au moment où le pays initie une nouvelle ère de réforme traduite par une constitution d’un Etat moderne qui concrétise les aspirations du Hirak qui marque l’édification d’une Algérie nouvelle, réconciliée avec elle-même et fière de ses principes , consciente de ses défis et aspirant à un avenir plus radieux».

Les signataires du communiqué ont estimé que « la constitution proposée au référendum est fidèle à l’histoire de l’Algérie, porteuse d’un legs de valeurs civilisationnelles, historiques authentiques et concrétisant le contenu de la proclamation déclaration du 1er novembre 1954 qui a tracé le parcours et l’avenir de la nation».

Les cheikhs de zaouïa et des écoles coraniques, venus de plusieurs régions du pays, ont appelé les citoyens à une participation massive au référendum du 1er novembre et d’exprimer en toute liberté et avec courage leur volonté et détermination à mettre en place une base solide dans l’édification de l’Algérie nouvelle».

Pin It