Les services de la sureté nationale ont interpellés 75 personnes à l’issue de la marche pacifique du vendredi 15 mars.

Dans un communiqué rendu public, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), a indiqué que ces individus ont été arrêtés «lors d'une opération de maintien de l'ordre, au niveau de certains arrondissements de la capitale, pour faits de violence, vol et dégradation de véhicules et de biens publics et privés». Indiquant, par ailleurs, que dans cette opération de maintien de l’ordre, il a été enregistré des blessures légères de onze (11) policiers, actuellement pris en charge au niveau des structures sanitaires de la sûreté nationale.

Pin It