Le ministre algérien en charge des transports met le cap vers l’exportation afin d’asseoir une bonne stratégie de promotion de la production nationale et pour réussite les orientations du Président de la République quant à une meilleure prise en charge des préoccupations des opérateurs économiques algériens..

 Le ministre des Travaux publics et des transports, Abdelghani Zaalane a estimé temps de développer le commerce à l’international en prenant en compte l’ensemble des aspects concourant au bon démarrage de cette branche de transport de marchandises. Sachant que la compagnie aérienne nationale à elle seule ne suffit pas pour développer le transport cargo, le ministre invite les opérateurs privés nationaux à investir dans le domaine. Le ministre qui s’exprimait jeudi les membres de la commission des finances et du budget de l'Assemblée populaire nationale (APN) sur le projet de loi de règlement budgétaire de 2015, il saisit l’opportunité pour expliquer que «la décision d'ouverture le fret maritime et aérien intervient dans le cadre de la nouvelle orientation de l’économie nationale vers la promotion à l’exportation». Le ministre fait savoir que le cadre législatif relatif à l’ouverture du fret aérien existait depuis 1998, cependant resté gelé, tout en expliquant que la levée du gel concernera d’abord le transport des marchandises. A travers l’intervention de M. Abdelghani Zaalane l’on constate l’importance de l’ouverture de ce cadre juridique par rapport à l’économie qui sera automatiquement renforcée par de nouvelles ouvertures au marché international et qui permettra localement la création d’emplois et de richesses avec une forte valeur ajoutée.  En effet, l’ouverture de cette activité au privé permettra de transporter les produits locaux destinés à l’exportation, y compris les produits agricoles ce qui permettra de créer de nouveaux emplois. Le ministre a justement souligné que «Air Algérie ne peut satisfaire toutes les demandes des opérateurs en matière d’exportation de marchandises». Il a par ailleurs annoncé l’organisation prochaine d'une journée d’information au profit des opérateurs sur les modalités d’obtention d'autorisations de transport de marchandises par voie aérienne et maritimes. Notons que le ministre a également donné son parrainage pour l’organisation d’une conférence internationale sur le rôle des entreprises portuaires, maritimes et aériennes dans le processus d’exportations. Cette conférence sera organisée justement lors de la foire de la production nationale et regroupera l’ensemble des opérateurs et producteurs nationaux. Pour rappel, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia avait invité décembre dernier à l’occasion de l’inauguration de la Foire de la production algerienne (FPA), les opérateurs privés à investir dans le domaine du Fret aérien et maritime pour satisfaire les demandes d'exportation vers les marchés extérieurs. M. Zaalane a indique que les opérateurs privés peuvent acquérir ou affréter des avions pour les opérations d’exportation. Dans ce cadre précis, le Gouvernement avait pris plusieurs mesures pour renforcer le transport maritime à travers un programme d’acquisition de 24 navires, précisant que 7 à 10 navires ont été achetés jusque là. Abdelghani Zaalane estime qu’il est urgent d’asseoir une stratégie de promotion de nos entreprises publiques et privées. Hayet K.

 

 

Pin It