Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane a affirmé jeudi à Alger que toutes les portes du dialogue étaient ouvertes pour le syndicat du personnel de la maintenance de la compagnie Air Algérie qui a appelé à une grève ouverte pour satisfaire des revendications professionnelles. M.Zaalane a exprimé sa satisfaction quant aux résultats issus des séances de dialogue, actuellement en cours, avec les représentants des travailleurs de la compagnie, tout en les appelants à davantage de rationalité.

"Toutes les portes du dialogue sont ouvertes pour les représentants des travailleurs", a indiqué M. Zaalane en marge d'une visite de travail qu'il a effectuée à nombre de projets de son secteur au niveau de la wilaya d'Alger concernant l'appel du syndicat du personnel de maintenance d'Air Algérie à une grève ouverte à compter du 31 juillet en cours en vue de satisfaire des revendications professionnelles. Il a souligné que son département ministériel oeuvrait et invitait à un dialogue permanant afin de rapprocher les point de vue des opérateurs pour préserver l'équilibre de la compagnie, affirmant que "le travail dans le domaine du transport aérien n'assure pas une marge bénéficiaire importante tout en restant exposé à tout moment à des déséquilibres imprévisibles". Afin d'éviter ce genre de déséquilibres qui ne cessent d'augmenter avec ces mouvement de protestation, a-t-il ajouté, les négociations sont toujours en cours avec les représentants des travailleurs, soulignant que "le nationalisme" de ces travailleurs et leur professionnalisme constituera un garant afin d'assurer le bon fonctionnement des vols notamment ceux à destination des lieux saints. Soulignant que la direction d'Air Algérie affrétait chaque année 3 avions dans l'objectif d'assurer les vols de la saison du Hadj et le transport de la communauté algérienne établie à l'étranger lors de la saison estivale, M. Zaalane a indiqué que la compagnie n'a affrété aucun avion supplémentaire et ce après des concertations avec ses travailleurs où il a été décidé de se limiter à la flotte actuelle afin de satisfaire la demande existante et de faire avec les moyens du bord.  Le ministre des Travaux publics et des Transports a indiqué que la saison se déroule actuellement dans de bonnes conditions, réitérant, en outre, son appel aux travailleurs de la compagnie à davantage de rationalité afin d'éviter toutes pertes à la compagnie qui constituent également une perte au citoyen et au pays en même temps.

Pin It