Plusieurs conventions de partenariat ont été signées dans le cadre de la 8e édition du Salon international de la pêche et de l'aquaculture (SIPA 2019), clôturée samedi au Centre des conventions "Mohamed Benahmed" d'Oran.

 Le Directeur général de la pêche et de l'aquculture, Taha Hammouche a déclaré à l'APS l'édition est "réussie" du point de vue organisation et participation, d'autant qu'elle a été marquée par la conclusion de plusieurs partenariats avec des sociétés et entre entreprises algériennes dans les domaines de la construction navale, de la conservation à froid, de la pêche et de l'aquaculture notamment, en plus d'une convention entre l'Algérie et l'Egypte pour développer le secteur des ressources halieutiques. Le SIPA a enregistré une participation qualitative et quantitative de professionnels de la pêche et de l'aquaculture, d'opérateurs dans le domaine, de jeunes porteurs de projets et d'universitaires, a-t-il indiqué. Dans ce sens, Taha Hammouche a affirmé que le salon contribuera au renforcement de l'investissement dans les filières de la pêche et de l'aquaculture, eu égard à la participation qualitative d'exposants, d'opérateurs, de chercheurs et d'experts d'Algérie et de l'étranger, et à la volonté affichée pour tisser des relations et conclure des conventions de partenariat entre les participants. Organisé quatre jours durant sous le slogan : "Pêche et aquaculture, moteurs du développement durable de l'économie bleue en Algérie", le SIPA a enregistré la participation d'une centaine d'exposants et d'opérateurs économiques dont une trentaine de 11 pays, entre autres, la Chine, l'Espagne, la France, la Grèce, l'Inde, l'Italie, la Libye et la Tunisie et de l'Egypte en tant qu'invité d'honneur.

Pin It