L’ambassadeur des Etats-Unis en Algérie, John Desrocher a relevé mardi soir à Jijel que la transformation du bois et du liège peut constituer un domaine de coopération entre les deux pays.

Le diplomate, évoquant sa visite à une usine privée de transformation du liège,  située à la zone industrielle Ouled Salah de Taher à l’Est de Jijel a affirmé que "la transformation du bois et du liège peut constituer un bon exemple de partenariat économique entre les Etats unis et l’Algérie".

"L'Algérie ambitionne de diversifier son économie hors hydrocarbures et l’investissement dans le liège est fructueux pour les deux parties d’autant que ce domaine (liège ndlr) est un investissement de développement durable", a ajouté M. Desrocher.

L’ambassadeur américain en Algérie s’est entretenu avec le wali de Jijel, Bachir Far des moyens et des opportunités d’investissement dans cette région du littoral algérien, forte d’un important potentiel touristique et économique.

Dans une déclaration à la presse au port Djedjen, le diplomate US a souligné que "les discussions avec les autorités locales étaient fructueuses et ont  permis de s’enquérir des potentialités dont dispose Jijel et qui peuvent faire l’objet d’investissement".

L’ambassadeur John Desrocher a par ailleurs, exprimé son admiration pour le port Djendjen  et ses infrastructures soulignant le rôle central du port  dans le développement économique en Algérie.

L’ambassadeur américain a rappelé par ailleurs, le rôle de la diplomatie algérienne en 1979 dans la libération des otages américains en Iran.

Pin It