Le Sahara Blend, le brut Algérien , a atteint durant la période allant de janvier à fin juin 2018 , la moyenne de 71.03 Dollars le Baril, selon le rapport de l’OPEP, dont algérie-medinfo détient une copie.

Le pétrole Algérien a connu une baisse en juin, en atteignant 73.37 Dollars, alors qu’il a valu77.25 Dollars en Mai, soit un écart de 3.88Dollars et une moyenne de – 5%. Selon le rapport le panier de l’OPEP a atteint durant le premier semestre 68.43 Dollars, alors que le Brent a été évalué à 70.59 Dollars, en notant un sur classement du prix de référence Brent, du brut Algérien au mois de juin, avec un écart de presque 01 dollar. Le brut nigérian Bonny Light demeure le plus cher pétrole dans le panier Opep, avec 71.52 Dollars durant le premier semestre. Côté production, le rapport a révélé une hausse de la production pétrolière Algérienne, qui est établi à un niveau équivalent à 1,039 millions de Baril par jour, en juin, contre 1,035 millions de Baril par jour, au mois de Mai 2018. Quant au plafond de production du cartel pétrolier, il a atteint en juin 32,327 millions de Baril par jour, contre 32,154 millions de Baril par jour en Mai, avec une production en augmentation substantielle de l’Arabie Saoudite qui a dépassé en juin 10,420 millions de Baril par jour, contre 10,015 millions de Baril par jour en mai. Par ailleurs, selon les prévisions de l’OPEP, la demande moniale, connaitra une hausse de 1.65 millions de Baril, cette année, pour atteindre 98.95 millions de Baril par jour. Abdel. S.

Pin It