L'Algérie a importé pour plus de 1,234 milliard de dollars de kits (CKD-SKD) destinés au montage automobile durant les quatre premiers mois de 2019, contre plus 1,025 milliard de dollars à la même période de 2018, soit une hausse de près de 20,36 %, a appris l'APS auprès de la Direction générale des Douanes (DGD).

Le montant de l'importation des collections SKD utilisées dans le montage des véhicules légers a atteint 928,07 millions de dollars durant les quatre premiers mois de 2019, contre 882,44 millions de dollars à la même période de 2018, soit une hausse de 45,63 millions de dollars (+5,17%), a précisé la Direction des Etudes et Prospectives des Douanes (DEPD). Pour leur part, les importations de collections SKD, destinées au montage des véhicules de transport de personnes et de marchandises, ont également augmenté de plus de 100%, en atteignant 306,64 millions de dollars durant les quatre premiers mois de 2019, contre 143,41 millions de dollars à la même période de comparaison en 2018, soit une hausse de 163,23 millions de dollars (+113,82%). Cette tendance haussière a concerné aussi les importations des parties et accessoires des véhicules automobiles servant à l'entretien des véhicules d'occasion, qui ont atteint 140,10 millions de dollars contre 112,80 millions de dollars, en hausse de 27,3 millions de dollars, soit (+24,20%). Le montant des machines et appareils destinés à l'agriculture a été évalué à 24,07 millions de dollars, contre 12,97 millions de dollars, en hausse également de 85,6%, précisent les données statistiques des Douanes. La facture des machines, des appareils et des engins pour la récolte ou le battage des produits agricoles a, quant à elle, totalisé 8,86 millions de dollars, contre 3,46 millions de dollars, soit une hausse de 155,79%. En revanche, les importations des machines pour le nettoyage, le triage ou le ciblage des grains ou légumes secs, ont baissé à 10,96 millions de dollars au cours des quatre premiers mois 2019, contre 27,02 millions à la même période de 2018, en baisse de plus de 59,40%. Cette tendance baissière a touché aussi la facture des importations des tracteurs, qui a atteint 89,17 millions de dollars, contre 101,93 millions de dollars (-12,52%).

Pin It