Il ressort du dernier rapport mensuel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) que les cours du Sahara Blend, le brut de référence algérien, ont progressé de 4,77 dollars en avril. Selon le même rapport, la moyenne mensuelle des prix du Sahara Blend s'est établie à 71,15 dollars le baril en avril contre 66,38 dollars un mois auparavant, soit une hausse de 7,2%.

Le prix du Sahara Blend est établi en fonction des cours du Brent, brut de référence de la mer du Nord, côté sur le marché de Londres avec une prime additionnelle pour ses qualités physico-chimiques appréciées par les raffineurs. Il est souligné que cette hausse du brut algérien intervient dans un contexte de rebond général des prix au marché pétrolier mondial. La moyenne du prix du panier de l'OPEP a connu ainsi une hausse de 4,41 dollars en avril comparativement à celle de mars, pour atteindre 70,78 dollars le baril (+6,6%), son plus haut niveau en six mois. C’est une tendance haussière qui s'explique par l'inquiétude des marchés, alimentée essentiellement par les menaces géopolitiques dans les principales régions productrices de pétrole. Le rapport de l`OPEP indique, par ailleurs, que la production de l`Algérie en avril dernier a atteint 1,019 million de barils par jour (Mbj), soit en léger repli de 4.000 Mbj comparativement à la production moyenne de mars dernier (1,023 Mbj).

Pin It