Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a félicité la Police algérienne à l’occasion de son 58e anniversaire, saluant ses réalisations au service du peuple et de la patrie.

Dans un message adressé au Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), le Président de la République a écrit : "la police algérienne a célébré, cette semaine, avec le peuple algérien, le 58e anniversaire de sa création et cette halte annuelle est une occasion pour saluer les réalisations de cette institution sécuritaire au service du peuple algérien et de la patrie".

"Ses hommes et ses femmes, officiers de tous les grades, agents et assimilés, peuvent s'enorgueillir des acquis qui font aujourd’hui la performance de la police algérienne, devenue un exemple en matière de professionnalisme et dont l’expérience et l’expertise sont reconnues dans notre espace régional et dans le monde", a souligné le Président Tebboune.

"La police algérienne a atteint cette place honorable grâce aux lourds sacrifices et aux efforts dévoués consentis par ses enfants", a-t-il ajouté, mettant en avant "l’expérience cumulée durant des années, renforcée et consolidée sur le terrain par la compétence de ses cadres et l’enthousiasme des jeunes qui rejoignent ses rangs, fiers de porter son uniforme officiel et de représenter son engagement national et sa discipline professionnelle".

Pour le Président de la République la célébration du 58ème anniversaire de la création de la Police algérienne "est une opportunité pour se recueillir, avec respect et reconnaissance, à la mémoire de ceux qui ont payé de leur vie le prix du devoir national et pour rendre hommage à ceux qui, après des années de service, se retrouvent aujourd’hui à la retraite, une retraite bien méritée". "En rendant hommage, à cette occasion, aux femmes et hommes qui veillent, jour et nuit, à la sécurité des personnes et des biens, nous nous félicitons de l’efficacité et du professionnalisme dont ils font preuve sur le terrain pour l’application des lois de la République et la préservation de l’ordre public au service du bien-être et de la quiétude des citoyennes et citoyens", a poursuivi le chef de l’Etat.

Pin It