Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a adressé un message de condoléances à la famille du moudjahid Lamine Bechichi, décédé jeudi à l'âge de 93 ans, affirmant que le défunt inspirait respect et reconnaissance "pour les qualités et mérites de moudjahidine et d'hommes de lettre qu'il réunissait".

"Allah le Tout Puissant a rappelé à lui le défunt Lamine Bechichi et avec ce décès, ô combien amer et douloureux, nous perdons un des plus grands penseurs et hommes de culture de notre pays. Moudjahid, journaliste, intellectuel et artiste engagé, feu Lamine Bechichi était connu, lors de la Révolution bénie, parmi l’élite de la résistance pour son trait de plume et son style, d’abord dans le journal +La résistance algérienne+, puis à +El Moudjahid+ ou encore à la radio +La voix d’Algérie+", lit-on dans le message du Président Tebboune.

"Il a enrichi par ses écrits sublimes, des années durant, l’actif culturel national. Il contribua, depuis les postes de responsabilités et les missions dont il était investi avec brio, maitrise et dévouement, au processus d’édification de l’Algérie, d’abord en qualité de directeur de la maison de la radio-télévision au lendemain de l’indépendance, puis Directeur général de la radio nationale, et pour finir ministre de la Communication", a ajouté le Président de la République.

"Le défunt inspirait respect et reconnaissance pour les qualités et mérites de moudjahidine et d'hommes de lettre qu'il réunissait. Il était honoré partout où il se rendait et dans toutes les festivités culturelles et artistiques auxquelles il assiste, tant en Algérie qu’à l’étranger, il portait avec fierté et avec un esprit d’intellectuel authentique et artiste créateur ce que recèle notre pays comme profondeur, diversité et richesse culturelle", a-t-il ajouté."Face à cette douloureuse circonstance, je présente à la famille du regretté ainsi qu’à la famille culturelle et artistique mes sincères condoléances et mes sentiments de compassion, priant Allah le Tout Puissant de les assister et d’accueillir le défunt dans son vaste paradis et de lui accorder sa sainte miséricorde (....) à Dieu nous appartenons et Lui nous retournons", a conclu le Président Tebboune. 

Pin It