Ox Com Events a réussi parfaitement la première conférence dédiée à la promotion de la FOIRE DE LA PRODUCTION ALGERIENNE. 

La conférence CIREPEX 2018, organisée par Ox Com Events, en partenariat avec la SAFEX et la CIPA, a dressé un compte rendu ainsi que les résolutions émanent à l’issue des travaux du CIREPEX présidé par Abdelwahab ZIANI. A l’occasion du CIREPEX, le président de la confédération des industriels et des producteurs algériens (CIPA) a conclu trois conventions l’une avec la SAA pour la couverture des risques et de bénéficier d'avantages tarifaires spécialisés pour les adhérents. La deuxième convention concerne la CIPA et le Groupe LOGITRANS pour l'optimisation des couts de services de transport de tous types de marchandises sur l'ensemble du territoire national et international affrètement, transit, entreposage et même le service formation pour le développement des métiers. La troisième convention a été conclu avec Air Algérie Cargo pour l'optimisation des couts de service de transport aériens.

Le compte rendu souligne l’importance de l’intervention du ministre du Commerce qui a inauguré le CIREPEX 2018 en présence du président de la CIPA, Abdelwahab Ziani, le président directeur général de la SAFEX ainsi que les les spon,sors officiels du CIREPEX. Selon le ministre du Commerce, «l'année 2019 sera celle de la promotion des exportations hors hydrocarbures avec la participation des entreprises nationales aux différentes foires et salons expositions en Afrique, nous avons une idée de  la présence algérienne en Afrique. Désormais, nous allons orienter les exportations hors  hydrocarbures vers l'Afrique, un continent où il existe une large manoeuvre de présence en termes de commerce et de partenariat inter africain en précisant que la période de 2019 à 2020, se tiendront quelque 53 Salons internationaux, dont 25 en Afrique, auxquels l'Algérie participera et de rappeler que l'Afrique, de l'ouest notamment, est un marché de 300 millions de consommateurs. Affirmant que l'Algérie est «une puissance économique régionale en Afrique», il a mis en avant que «l'Algérie a développé une infrastructure industrielle de haut niveau au service de l'Afrique tout en estimant qu'il faut que l'opérateur économique aille «de l'usine vers le marché extérieur». Abdelwahab Ziani a rappelé les recommandations retenues à l’issue de la conférence. Dans l’objectif de la mise en œuvre pour la promotion de la production national Installation Conseil National des Chargeurs (espace de concertation entre les auxiliaires de la chaine logistique). Installation d’une agence nationale de développement de la logistique. Mise en place un observatoire national de la performance logistique (Indice de performance logistique.  «IPL». Digitalisation de la chaine logistique surtout au niveau des ports . Mise en place des ports minéraliers. Disponibilité permanente des reefers (armateur national) pour le développement des exportations des produits agricoles. Plan national de la formation des métiers de la logistique. Mise en disposition au sein des ports et des aéroports de chambres froides. «produits frais». Etendre le FSPE pour tout les types du transports «maritime, aérien et routier». Règlementer le cabotage international. Mise en œuvre la convention «TIR» Mutualisation et optimisation des couts de la logistique via la mise en place des plateformes digital. A. Ziani

 

Pin It