Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane a affirmé, jeudi à l'Assemblée populaire nationale (APN), qu'une proposition avait été soumise à l'effet d'affecter des fonds supplémentaires à son secteur pour le parachèvement de certains projets, et ce dans le cadre du Projet de loi de finances (PLF-2019).

"Des propositions ont été soumises, mais il faut attendre l'examen du PLF 2019 par plusieurs instances gouvernementales et parlementaires (Conseil de gouvernement, Conseil des ministres, puis Parlement), avant de les trancher", a indiqué M. Zaalane qui répondait à la presse concernant l'opération de réévaluation de certains projets du secteur au titre du PLF 2019. Pour ce qui est du montant global proposé par le secteur en vue de financer la réalisation de certains projets, le ministre a indiqué que ce montant "peut être revu à la baisse ou à la hausse. Ce sont des choses qui sont en phase d'accord de principe et les prochains programmes seront abordés dans le cadre des travaux d'arbitrage avec le ministère des Finances et la Direction générale du budget". Répondant aux questions des députés lors d'une séance plénière consacrée aux questions orales, présidée par le vice-président de l'Assemblée, le ministre a cité certains projets auxquels des enveloppes supplémentaires ont été proposées pour leur réalisation dans le cadre du PLF 2019. Il s'agit, poursuit le ministre, du parachèvement du projet de réalisation de la pénétrante autoroutière de Djen Djen et de la pénétrante qui reliera le port de Bejaïa à l'autoroute Est-Ouest. En réponse à une question relative au retard accusé dans la réalisation de la pénétrante autoroutière de Djen Djen-El Eulma, aux mesures prises par les services du ministère des Travaux Publics et des Transports, en vue de remédier aux différents problèmes auxquels ce projet stratégique fait face, ainsi qu'aux délais de réception du 1er tronçon, le ministre a fait état d'une proposition d'affectation d'une enveloppe budgétaire supplémentaire à ce projet dont le coût s'élève à 8 milliards de DA, et ce, dans le cadre du PLF 2019. Dans le même contexte, M. Zaalane a rappelé l'importance de cette pénétrante autoroutière longue de 110 km, qui est parmi 13 pénétrantes autoroutières vers l'autoroute et qui parcourent trois wilayas, Jijel, Mila et Sétif.

Pin It