La direction générale de la Sûreté nationale déploie des efforts appréciables pour éradiquer toute forme de criminalité à travers l’ensemble des wilayas du pays.

Des instructions fermes ont été données par le nouveau DGSN, le colonel Mustapha Lahbiri pour la poursuite de la lutte contre les crimes et délits et la protection des biens et des personnes. A ce titre, la Direction générale de la Sûreté nationale a indiqué dans un communiqué que «les services de la Police judiciaire de la Sûreté de la wilaya d'Oum El Bouaghi ont interpellé 2 180 présumés auteurs de différentes crimes et délits à travers le territoire de cette wilaya durant le premier semestre de l'année 2018». Ces présumés auteurs sont impliqués dans indifférentes affaires criminelles traitées et résolues par les services de police, dont 1.109 affaires liées aux crimes et délits visant des personnes, 1.651 affaires liées aux crimes et délits visant les biens et 142 affaires de stupéfiants, selon la même source ,ajoutant que durant la même période, plus de trois kilogrammes de de cannabis traité et 6.471 comprimés psychotropes ont été saisis. À Alger et Annaba, les forces de police ont interpellé 73 individus dans le cadre de la lutte contre la criminalité, notamment la détention et le trafic de stupéfiants, alors que deux personnes ont été interpellées à Constantine dans des opérations ayant permis de récupérer plusieurs quantités de cannabis et des comprimés psychotropes, selon le communiqué de la DGSN.

Pin It