HIRAK DU RIF MAROC
Les familles des détenus dénoncent la détention de leurs enfants
ZLECAF :
Un grand rôle dans l'accélération des échanges inter-africains
COVID 19 / HAUSSE DES CAS CONFIRMÉS EN ALGERIE
UN TOTAL DE 105.596
MAROC / REPRESSION CONTRE LES JOURNALISTES
Le journaliste Maati Monjib derrière les barreaux !!
ALGERIE / LOI ELECTORALE
LA MOUTURE DU PROJET DISTRIBUEE AUX PARTI POLITIQUES
Rapport 2020 de Human Right Watch sur le Maroc et le Sahara Occidental
Répression contre des artistes et des journalistes
Les mystères du Jardin Majorelle de Marrakech
Un lieu mystérieux où se sont déroulées des partouzes pédophiles comme un must-see !!
Base militaire américaine de Rota dans la ville espagnole de Cadix
L'Espagne dément l'information sur son transfert

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a mis en avant mardi à Alger l’intérêt accordé par le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, au développement et à l’exploitation des technologies modernes de l’information et de la communication au service du pays.

Présidant la cérémonie de lancement de la chaîne thématique "El Maarifa", la 7ème chaîne publique dédiée à l’enseignement à distance, au siège de l’Agence spatiale algérienne (ASAL) à Bouchaoui (Alger-ouest), en présence du Conseiller à la Présidence de la République, Abdelhafid Allahoum, et de membres du Gouvernement, M. Djerad a indiqué que "les technologies modernes nous permettent d’améliorer la performance des moyens de communication", soulignant que "l’Algérie s’est engagée sur cette voie depuis quelques années, mais à présent il y a aussi la volonté du président de la République de développer et d’exploiter au maximum ces technologies pour les mettre au service du pays, surtout des élèves et des étudiants".

Le Premier ministre a insisté sur la nécessité de "faire parvenir l’information et le savoir à tous les Algériens où qu’ils soient sur cet immense pays-continent, et ce, à titre gracieux et sans contrepartie", estimant que "les élèves et les étudiants n’ont pas tous les moyens matériels qui leur permettent d’utiliser ces technologies".

S'adressant aux ingénieurs en charge de la supervision technique de la diffusion et de la transmission des programmes produits par cette nouvelle chaîne, le Premier ministre a mis en exergue "l’importance de l'enseignement des langues étrangères, l'anglais et le chinois en particulier". La Chine s’érige en ce 21e siècle comme "la plus grande puissance mondiale, d’où l’intérêt de maîtriser sa langue", a-t-il dit.

Il a également mis l’accent sur la nécessité d’accorder un intérêt aux langues nationales et de hisser leur niveau. 

M. Djerad qui a reçu des explications exhaustives sur les antennes de transmission dont dispose l'ASAL à Bouchaoui, a salué le travail accompli par les cerveaux de l’Algérie dans ce domaine, ajoutant que le pays "doit retrouver la place qui lui sied et recouvrer son rôle aux plans régional et mondial, en assurant formation de pointe à nos compétences et à notre élite scientifique".

Le Premier ministre, qui s’est enquis des maquettes des satellites de l’Agence, a indiqué que l’utilisation des nouvelles technologies dans l’enseignement télévisé "devrait être élargie aux radios, les citoyens du sud étant plus portés sur l’utilisation de la radio dans leur vie quotidienne. Il est, par conséquent, nécessaire de recourir à l’enseignement par radiodiffusion".

A l’Université de la formation continue (UFC) de Dely Brahim-deuxième étape de sa visite sur le terrain, où se trouve le siège de la septième chaîne d’enseignement à distance "El Maarifa", M. Djerad a réaffirmé que cette chaine constitue "un nouveau départ du point de vue approche pédagogique, vu le développement remarquable des capacités technologiques à travers le monde", soulignant que les moyens pédagogiques classiques "n’ont pratiquement plus de place pour s’adapter aux sciences, d’où l’importance de ce genre de chaîne pour diffuser la science et le savoir aux élèves algériens et étudiants à travers tout le pays".

M. Djerad a tenu à annoncer que l’UFC "deviendra la première université en matière de pédagogie virtuelle et se frayera une place prépondérante dans la transmission et la diffusion de la science et du savoir, quel que soit le lieu où se trouve l’étudiant, l’élève et même le simple citoyen qui pourra utiliser ces moyens ainsi que les prestations de l’université pour atteindre un certain niveau de savoir et de culture générale qui permettra à la société algérienne de hisser son niveau et son degré de conscience et de s’informer de ce qui se passe à travers le monde".


Pin It
EN: Un match amical en juin au nouveau stade d’Ora...

Le nouveau stade d’Oran, dont les travaux sont en voie d’achèvement, pourrait abriter un matc [ ... ]

Gestion des maisons de jeunes: octroi de 25 conven...

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Sid Ali Khaldi, a supervisé, mardi à Alger, l’opéra [ ... ]

Elections du Conseil de la Fifa

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF) Kheireddine Zetchi, s'envolera me [ ... ]

Athlètes d’élites : Bientôt un projet d’accompagne...

Une nouvelle convention est prévue entre le ministère de la jeunesse et des sports et celui de la  [ ... ]

7e journée de Ligue 1

L'ES Sétif net vainqueur du CABB Arreridj en déplacement (5-1), consolide sa position en tête d [ ... ]

Joueur maghrébin de l'année : Mahrez et Bensebaïni...

Deux autres internationaux algériens, Riyad Mahrez (Manchester City) et Ramy Bensebaïni (Borussi [ ... ]