Des souverains, chefs d'Etat et personnalités arabes félicitent le président élu Tebboune
Abdelmadjid TEBBOUNE NOUVEAU PRESIDENT DE L'ALGERIE avec 58,15 % des voix
Au dernier jour de campagne:
L'importance d'aller aux urnes prise en considération par les candidats

Le candidat à la Présidentielle du 12 décembre prochain, Azzedine Mihoubi s'est engagé, vendredi depuis Souk Ahras, à procéder à une réforme de la Constitution qui consolide les institutions de l'Etat.

S'exprimant lors d'une rencontre de proximité avec les citoyens de la commune de Machrouha, M. Mihoubi a indiqué que "la décision appartient désormais au peuple et toute décision concernant son destin passera par une consultation populaire, une démarche qui se concrétisera à travers une Constitution solide qui protège les institutions de l'Etat de toute crise politique".

La nouvelle Constitution sera le fruit d'un large débat associant la classe politique et les experts et permettra de se référer aux institutions à chaque fois que le pays est confronté à une crise", a ajouté le candidat.

Affirmant que "l'ère des promesses électorales non tenues est révolue", le candidat à la magistrature suprême a assuré que l'heure est venue pour consolider la confiance entre le citoyen et l'Etat, une confiance, a-t-il dit, qui ne saurait être rétablie qu'à travers la désignation de responsables compétents, l'équité dans le développement et l'examen de toutes les revendications soulevées.

Il a soutenu que la concrétisation d'une République d'instituions ne pourra se faire qu'avec la coopération entre l'ensemble des Algériens, qu'ils soient pour ou contre les élections.

Le SG par intérim du RND a mis l'accent, dans ce cadre, sur l'importance de répondre aux revendications du Hirak populaire, étant un mouvement conduit par les enfants de ce pays, soulignant toutefois que parler au nom de ce Hirak est "une provocation des Algériens, quels que soient leurs avis".

Ces déclarations interviennent suite à l'adoption du Parlement Européen d'une résolution sur la situation des droits de l'Homme en Algérie, une résolution qualifiée par M. Mihoubi d'ingérence flagrante, avant de saluer la position du ministère des Affaires étrangères qui a affirmé son intention à procéder à un examen général de ses relations avec l'ensemble des institutions européennes.

Pour ce qui est des questions relatives au développement local dans la wilaya de Souk Ahras, M. Mihoubi s'est engagé à accorder des facilités aux opérateurs désirant investir dans le tourisme et d'adapter les spécialités universitaires avec les exigences économiques de la région, tout en augmentant l'aide à l'habitat rural.

Au volet culturel, le candidat a mis en avant l'importance de valoriser l'histoire des régions est du pays à travers notamment la réalisation de films historiques.

Pin It
Le procès de l’ex-président de l'ESS Hassan Hammar...

Le procès de l'ancien président de l’ES Sétif, Hassan Hammar, dans l’affaire où il avait  [ ... ]

Football / Ligue 1 algérienne (12e journée)

Le CR Belouizdad a conservé le leadership de laLigue 1 algérienne de football grâce au précieu [ ... ]

FIFA: l'Algérie à la 35e position du classement mo...

L'Algérie a gagné trois places et occupe le 35e rang au classement FIFA du mois de novembre publ [ ... ]

La FAF fixe un ultimatum aux intermédiaires de jou...

La Fédération algérienne de football (FAF) a fixé la date du 26 décembre prochain comme derni [ ... ]

Report au 1er décembre du verdict de Hassan Hammar...

Le tribunal et la Cour de justice de Sétif ont reporté, dimanche, au 1 er décembre prochain leu [ ... ]

Foot: Conférence de presse de Djamel Belmadi
Foot: Conférence de presse de Djamel Belmadi

Les différents sujets abordés par le sélectionneur national Djamel Belmadi, au cours de la conf [ ... ]