A l'occasion du 1er novembre: 50.000 logements seront distribués au niveau national
Le prix Nobel d'économie à Esther Duflo, Abhijit Banerjee et Michael Kremer
Projet de loi sur les Hydrocarbures
POURQUOI DES MANIFESTANTS DISENT NON?
Bedoui préside un CIM consacré au programme de réalisation de logements AADL
L'Algérie s'engage à réduire de 22% les émissions de gaz à effet de serre à l'horizon 2030

Près de 81% des entreprises industrielles en Algérie ont constaté un recul de leurs transactions commerciales au cours des derniers mois, a indiqué mardi à Alger le président de l'Organisation Algérienne de Protection et d'Orientation du Consommateur et son Environnement (APOCE) M. Mustapha Zebdi. 

Co-animant une conférence sur la situation économique du pays avec le président de l’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA), El Hadj Tahar Boulenouar, M. Zebdi a fait savoir qu’un sondage réalisé par son organisme sur 8.500 entreprises algériennes productrices, 81% d'entre elles ont constaté une récession de leurs transactions commerciales.       "Nous assistons à une situation de stagnation économique ce qu’on voit sur le marché national n’incite pas à l’optimisme", a-t-il noté . "Il est de notre responsabilité en tant qu’association de rappeler la réalité de l’économie nationale qui est en lien direct avec le pouvoir d’achat et la consommation du citoyen", a-t-il estimé, affirmant que "le pays fait face à une stagnation économique depuis quelques mois". L’intervenant a expliqué que plusieurs secteurs sont touchés par cette stagnation dont l’industrie du médicament, l’agroalimentaire et le tourisme. Selon lui, certaines industries agroalimentaires ont connu une baisse de 80% sur la commercialisation de leurs produits, affirmant que certaines usines sont à l’arrêt du fait de l’accumulation de leurs stocks."En conséquence, on peut s’attendre au licenciement de milliers de travailleurs, certaines PME ont déjà mis les clés sous les portes", relate-t-il. Les causes de cette stagnation économique, selon M. Zebdi, sont dues à la situation politique actuelle qui a entrainé "des craintes poussant inconsciemment à la non consommation et au stockage des produits". "L’autre hypothèse qui est en lien avec la première est le recul du pouvoir d’achat des citoyens", a-t-il estimé.

Pin It
Football : 3-0 l’Algérie surclasse la Colombie à L...

Edition de France 24: Impressionnante de pragmatisme devant un public totalement acquis à sa cause, [ ... ]

Les enfants de Boudouaou veulent avoir leur mot à ...

Ils sont nombreux ces collégiens qui s’intéressent  au ballon rond et c’est à Sid-Ali Chikhi [ ... ]

Rencontre mardi à Lille entre le président de la F...
Rencontre mardi à Lille entre le président de la FAF et la FFF

Le directeur de cabinet de la Fédération française de football (FFF), Kenny Jean-Marie, se rend [ ... ]

Ligue 1 : l'USMA boycotte officiellement le derby ...

 L'USM Alger a mis en exécution sa décision de boycotter le derby de la capitale face au MC Alg [ ... ]

Belmadi : "la RD Congo et la Colombie, deux advers...
Belmadi :

La sélection algérienne de football disputera deux rencontres de "bon niveau" contre respectivem [ ... ]

EN: Les 23 joueurs retenus pour les matches contre...

Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, a dévoilé dimanche une liste de 23 joueurs en prév [ ... ]