Affrontements à La-Paz au premier jour de la présidente par intérim
Le gaspillage de la production alimentaire mondiale évalué à 400 mds usd
Création d'un conseil économique pour les hommes d'affaires Algéro-Gabonais
Liban: des milliers de manifestants dans la rue
GRANDE MARCHE EN FRANCE CONTRE L'ISLAMOPHOBIE
Quelque 13.500 personnes ont marché dans la capitale
Dépôts bancaires en devises: la dernière note de la BA ne concerne que les étrangers

Résultat de recherche d'images pour "personnes mortes en France: Les français assassinent leurs partenaires"Près de 500 personnes sont mortes de 2016 à 2018 en France, sous les coups de leur partenaire ou de leur ex-partenaire, a révélé mercredi une étude nationale relative aux morts violentes au sein du couple.

Menée par la Délégation aux victimes des directions générales de la police nationale et de la gendarmerie nationale, cette étude montre qu'en 2018, 149 personnes sont décédées sous les coups de leur partenaire ou de leur ex-partenaire de vie (contre 151 en 2017 et 157 en 2016). Parmi ces victimes, l'étude dénombre 121 femmes (contre 130 en 2017) et 28 hommes (contre 21 en 2017), soulignant à cet effet qu'un décès criminel survient au sein du couple tous les deux jours et demi et une femme décède sous les coups de son partenaire ou de son ex-partenaire tous les trois jours. Dans ce contexte, le document montre que les circonstances du passage à l’acte pour ces morts violentes, à savoir que l’auteur des faits est le plus souvent un homme (79,2 % des cas), ayant fait usage d’une arme (67,8 % des cas), précisant que les faits sont, les plus souvent, commis au sein d’un domicile qu’il soit celui du couple ou de l’un des deux membres (83,2% des cas). L'étude recommande que les efforts des pouvoirs publics pour combattre ces violences intrafamiliales "inacceptables" doivent "se maintenir et s’accentuer", indiquant que les forces de l’ordre ont mis en œuvre des dispositifs destinés à prévenir ces violences et à favoriser une "meilleure" prise en charge des victimes. Dans une déclaration, le ministre français de l'Intérieur, Christophe Castaner, a affirmé à l'occasion de la publication de l'étude que son département est "pleinement" engagé pour "prévenir ces violences et favoriser une meilleure prise en charge des victimes", ajoutant qu'il faudra "aller plus loin" et apporter une réponse "encore plus forte". Pour sa part, Marlène Chiappa, secrétaire d’Etat en charge de l'Egalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, a souligné que "chaque femme qui se présente auprès d’un commissariat ou d’une brigade de gendarmerie pour déposer plainte pour des faits de violences conjugales doit être accueillie efficacement, il est nécessaire que chaque plainte soit enregistrée et traitée". "Aucune femme ne doit rester livrée à elle-même alors qu’elle a fait la démarche de faire appel aux forces de l’ordre pour la protéger. Le recrutement des 73 psychologues en commissariat y contribuera fortement, tout comme l’action des 261 intervenants sociaux en gendarmerie et police", a-t-elle ajouté.

Pin It
Foot: Conférence de presse de Djamel Belmadi
Foot: Conférence de presse de Djamel Belmadi

Les différents sujets abordés par le sélectionneur national Djamel Belmadi, au cours de la conf [ ... ]

Mohamed Boughlali nouveau médecin des Verts
Mohamed Boughlali nouveau médecin des Verts

La Fédération algérienne de football (FAF) a annoncé, lundi sur son site officiel, la désigna [ ... ]

Coupe de la Confédération: Paradou AC à 90 minute...
Coupe de la Confédération:  Paradou AC à 90 minutes des poules

Auteur d'un match nul prometteur en déplacement (0-0), le Paradou AC tentera de valider son bille [ ... ]

Belmadi nommé au titre du meilleur entraîneur par ...
Belmadi nommé au titre du meilleur entraîneur par Globe Soccer Awards 2019

Le sélectionneur de l'équipe nationale d'Algérie de football Djamel Belmadi, est nommé au titr [ ... ]

Football : 3-0 l’Algérie surclasse la Colombie à L...

Edition de France 24: Impressionnante de pragmatisme devant un public totalement acquis à sa cause, [ ... ]

Les enfants de Boudouaou veulent avoir leur mot à ...

Ils sont nombreux ces collégiens qui s’intéressent  au ballon rond et c’est à Sid-Ali Chikhi [ ... ]